Faire reconnaître le racisme anti-Asiatiques. La construction d’un problème par la voie judiciaire

Publication de Ya-Ha CHUANG et Hélène LE BAIL dans le dossier thématique “Racisme en procès” de la revue Marronnages, Volume 1, No 1, décembre 2022.

Le racisme dit anti-Asiatiques est devenu un problème public reconnu par les médias et par les institutions politiques et judiciaires depuis quelques années. Cet article documente une des formes de mobilisations pour mettre ce problème à l’agenda public : le recours à la justice. Il propose une analyse des avantages et des limites de ce type d’action collective qui se multiplie depuis 2015 pour lutter contre le racisme anti-Asiatiques. Les mobilisations judicaires s’avèrent être un outil à double tranchant. D’une part, elles contribuent à une reconnaissance judiciaire et institutionnelle des violences, à la mise en réseau des acteurs et permet de faire reculer les tensions inter-minoritaires. D’autre part, l’arène judiciaire peine à prendre en compte l’épaisseur sociologique et historique qui sous-tend les constructions racialisantes et le rapport de domination dans les tensions inter-minoritaires.

Lien vers l’article ici



Citer ce billet
Hélène Le Bail (2022, 13 décembre). Faire reconnaître le racisme anti-Asiatiques. La construction d’un problème par la voie judiciaire. Chinois.es en (Île de) France 法兰西(岛)华侨华人研究. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mr7q

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search