Chinois en France : visibles, invisibles ?

Juan Du, Hélène Le Bail, Florence Lévy et Zhipeng Li (coord.) , “Chinois en France : visibles, invisibles ?” , Migrations Société, vol. 183, no. 1, 2021, 196 p.

Ce dossier vise à questionner le paradoxe de la visibilité et de l’invisibilité des migrants chinois et de leurs descendants en France. Si la visibilité de la population issue de l’immigration chinoise en France ne peut être niée dans le paysage urbain de certains quartiers de concentration commerciale, entrepreneuriale ou de résidence, ou lors d’évènements culturels comme les défilés du Nouvel An lunaire, on parle pourtant souvent de « minorité invisible » ou « discrète ». Cela fait moins référence à son imperceptibilité dans la ville que, d’une part, à une forme d’invisibilité de l’histoire et de la diversité de cette population, et, d’autre part, à sa marginalité sociale et politique. Dans quelle mesure les perceptions extérieures et les lieux communs assignent-ils ces personnes d’origine chinoise à des formes de visibilité et d’invisibilité ? Jusqu’à quel point les processus de visibilisation et d’invisibilisation résultent-ils de stratégies volontaires de la part de ces migrants et de leurs descendants ? C’est pour avancer sur ces questions que ce dossier rassemble les travaux issus de terrains de recherche émergents, en particulier ceux réalisés par de jeunes chercheurs ou des acteurs de la société civile. Les articles publiés sont le fruit de trois ans d’un travail collectif réalisé dans le cadre du projet « Chinois.es en Île-de-France » financé par la Ville de Paris.

Page de référence

 
Table des matières :

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search